Les Souverains

person Posté par: Frédéric Gana - Tifenn Hervouët list Dans: Points de vue Le :

Chemin Faisant, en 2005, Tifenn et moi-même sillonnions la France et ses terroirs à la rencontre d’une centaine de paysans et artisans des métiers de bouche engagés dans des pratiques agroécologiques et durables. 

À l’issue de ce pèlerinage agricole qui dura six mois, Tifenn a écrit et joué une pièce de théâtre, hommage à tous ces personnages que nous avons rencontrés. 

20 ans plus tard, malheureusement, les défis restent les mêmes, les plaies sont encore plus profondes, la honte encore plus grande pour nos civilisations hors sol qui portent si peu d’attention et tant de violence à la terre et à ses courtisans. 

Aussi, en cette période d’insurrection agricole, nos cœurs vibrent à l’unisson avec celles et ceux qui luttent pour leur dignité.

Nous avons souhaité partager avec vous ces souvenirs qui résonnent profondément avec l’actualité, en dédicace à tous les Souverains qui accompagnent le vivant, où qu’ils soient sur la terre, et dont les mains caleuses cachent des cœurs tendres et amoureux.

Voici le spectacle « Les Souverains », et les vidéos de portraits de producteurs, dont l'intégrité et l'intensité des témoignages portent encore vingt ans plus tard une espérance féconde.

 

Note d’intention Spectacle Les Souverains – écrit par Tifenn Hervouët en 2006, dans le cadre du tour de France des producteurs Chemin Faisant.

« Ils sèment, ils cultivent, ils élèvent, 
Puis récoltent, accompagnent et transforment. 
Chacun connaît le bruit de ses bêtes, 
Chacun sait le lait, le levain, les levures. 
Celles et ceux que nous avons rencontrés observent, caressent, parlent, chantent, écoutent. 
Chacun attentif, 
Chacun présent à la terre et à eux-mêmes. 
Ils sont ceux qui courtisent si bien la terre qu’elle le leur rend sans heurt.
Parce qu’ils ont le pouvoir de se nourrir eux-mêmes et de donner ce qu’il y a en « trop ». 
Parce qu’ils récoltent les semences pour les redonner au sol l’année d’après, 
Parce qu’ils connaissent les rythmes, les cycles, et les lois, 
Parce qu’ils coopèrent avec le vivant, 
Ils sont les Souverains.»

L’agriculture technologique qui brûle plus de 10 calories d’énergie fossile pour produire 1 calorie alimentaire s’enfonce dans une impasse. Impasse où la confrontation avec le vivant se solde par un eugénisme végétal et animal, une réduction de la biodiversité et des conséquences lourdes pour les êtres humains partout sur la planète. 

Au sud, les populations malnutries sont sous la dépendance des marchés internationaux et des cultures d’exportation. 

Au nord, nous sommes malades de nos excès alimentaires et d’une alimentation industrielle dévitalisée et opaque.

Une ferme disparaît toutes les 15 minutes en France, une toutes les 3 minutes en Europe.

Jusqu’à quand ? 

Parler de la paysannerie d’aujourd’hui. 
Non, pas de celle du « c’était mieux avant ». *

Celle pragmatique et inventive qui sait utiliser les outils et les connaissances glanées depuis de nombreuses années pour mieux coopérer avec la terre aujourd’hui. 

Celle, marginale parce qu’on veut bien qu’elle le soit, 
Celle, soi-disant folle, qui détient pourtant une partie des solutions d’avenir pour une véritable durabilité. 

Celle qui s’amourache du temps,
Celle qui transforme la sueur de ses courtisans en nourriture, vivante,
Celle, seule capable de transformer les « déchets » en humus.

Celle, autonome, qui n’a besoin ni de « protections » ni de techniciens, mais d’hommes et de femmes pour l’aimer. 

Parler, donner à voir, à sentir, cette paysannerie libre,
Juste dire qu’elle est là, 
Qu'elle n’attend rien, sinon qu’on vienne y puiser les solutions aux pénuries de ressources annoncées.

Spectacle "Les Souverains"

Portraits de producteurs (2005) :

Film court de notre voyage Chemin Faisant 25’

Rencontre avec Hugues et Marie-France Lataste du Domaine Maraÿn de Bartassac, fromages d'exception

Rencontre avec Bernard Ronot, agriculteur céréalier reconverti à la biodynamie, aujourd’hui retraité mais farouche et infatigable militant des semences paysannes.

Rencontre avec Hubert Coupart - éleveur laitier intensif reconverti à l'agriculture durable

Rencontre avec Jacky Dupety, le festin du sol, une histoire de bois raméal fragmenté

Et en souvenir de nos années d’engagement à Slow Food et notre participation inoubliable à Terra Madre 2006 – extrait du discours de clôture

Très fertilement.

Frédéric Gana et Tifenn Hervouët

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

registre

Nouveau compte S'inscrire