L'orgonite et la shungite, un mélange magique !

list Dans: Shungite Le :

Test énergétique d'une orgonite contenant de la shungite par Stéphane Cardinaux.

reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur.
tiré du site : http://www.geniedulieu.ch
 

L'orgonite et la shungite, un mélange magique !

La shungite

La shungite est une roche provenant exclusivement d’un gisement en Russie (la région de Carélie). Ce minerai, ressemblant à de la poudre de charbon, contient une certaine quantité de fullerènes. Il s’agit d’atomes de carbone disposés selon un agencement géométrique très particulier qui ressemble à un ballon de football Ces fullerènes ont la propriété d’engendrer des champs de torsion dextrogyre (sens horaire) positifs pour les êtres vivants.

J’ai découvert la shungite en 2006, grâce à un géologue russe résidant désormais en France, Alexandre Russanov et à l’inventeur du Spinor , l’Ukrainien Anatoliy Pavlenko. Je les avais invités chez moi pour faire de la recherche sur les Spinors, la shungite et les champs de torsion. C'est depuis cette époque que je fais la promotion de l'orgonite, qui est maintenant connue et vendue en Europe occidentale.

 

L’orgonite

L’orgonite est un savant mélange de métaux et de cristaux de quartz, coulés dans de la résine. La combinaison des trois matériaux crée ce que l’on nomme l’orgone, une énergie encore mystérieuse qui aurait une action bénéfique sur la bioénergie (l’énergie des êtres vivants).

Connaissant l’orgonite depuis pas mal d’années, j’ai eu l’idée de mélanger l’orgonite et la shungite, ainsi est née ce que nous avons appelé l’orgo-shungite. L’objectif était de combiner les avantages des deux matériaux, l’information véhiculée par la shungite et l’énergie rayonnant de l’orgonite. Cette dernière servant d’onde porteuse pour les propriétés de la shungite. J’ai laissé le soin à des amis de mener à bien cette entreprise, me contentant de mesurer leurs réalisations par différentes méthodes de mesures bioénergétiques.

 

 

Les appareils de mesures

Le GDV

Disposant d’un appareil de mesure GDV (électrophotonique kirlian) depuis 2009, j’ai pu procéder à quelques tests de shungite et d’orgo-shungite. Grâce à cet appareil, il est possible d’examiner en détail l’effet d’un objet ou d’une matière sur le corps humain. En effet, au contact d’une matière, le rayonnement électromagnétique du corps humain s’en trouve affecté. Le GDV permet de mesurer l’énergie de l’ensemble des organes et même des chakras. 

 

 

Le Biopulsar-Reflexograph

Le deuxième appareil quantique utilisé dans ces testsest le Biopulsar-Reflexograph. Par la mesure de l'électro-impédance des zones réflexes de la main, il permet de visualiser en direct et en continu la valeur énergétique de 43 organes. Les données peuvent être visalisées sous la forme d'une "aura" fluctuante dont les couleurs sont en relation avec le niveau énergétique, ainsi que sous la forme d'un graphique montrant les variations énergétiques des organes dans le temps.

 

 

Le protocole de mesure

Deux personnes ont été mesurées, dans un premier temps  en zone neutre, puis après avoir placé de l’orgo-shungite sur le nombril (ceinture avec boucle en orgo-shungite) pendant une demi-heure. L’appareil GDV a permis d’en visualiser l’influence grâce à une saisie de mesures sans ceinture, puis avec. 

Disposant aussi d’un autre appareil quantique, le Biopulsar-Reflexograph, nous avons aussi testé, en continu cette fois, sur plus de 5 min, se qui se passe dans le corps à l’instant où l’orgo-shungite est placée sur le nombril.

 

Exemple 1

C’est le profil d’une personne avec un fort niveau de stress intérieur, c’est-à-dire gardant beaucoup à l’intérieur d’elle. Le rayonnement électromagnétique (photonique) montre de très nombreux blocages sur le plan émotionnel et mental (état psychique des organes) et quelques trous bien visibles sur le plan énergétique et physique, en particulier sur le rein et la glande surrénale du côté gauche du corps. Ces organes sont le signe d’un manque d’énergie et d’un stress important.

 

 

En portant la ceinture d’orgo-shungite, le sujet voit ses niveaux d’énergie augmenter de manière très significative. Du point de vue de l’appréciation des valeurs, le niveau émotionnel et mental passe de « 3 930 très mauvais » à « 5720 mauvais », mais se rapproche un peu de la moyenne de la population « 9 000 moyen ». Sur le plan énergétique et physique, le niveau passe de « 9 800 très moyen » à « 10 370 moyen », proche de la moyenne « 11 200 moyen ».

Les trous sur les riens et les surrénales sont comblés, ce qui est très favorable, car diminuant le niveau global de stress et relançant le système énergétique.

Les mesures au Biopulsar-Reflexograph montrent que la grande instabilité des reins disparaît en quelques secondes dès que la ceinture est portée. Reins et surrénales retrouvent un état d’équilibre.

 

 

Le diagramme représente l’énergie de 70 organes, il montre bien le gain important au niveau émotionnel et mental. Le niveau de stress passe de « 5.86 très stressé » à « 4.32 un peu stressé », proche de la moyenne « 4.0 un peu stressé ».

L’orgo-shungite est donc très favorable pour déstresser les personnes assez stressées.

 

 

La mesure de l’énergie des chakras met en évidence un meilleur alignement et surtout, une nette diminution des blocages et des déséquilibres. Nous savons que la shungite a la propriété de renforcer l’enracinement, favorisant ainsi une meilleure stabilité psychique et offrant une voie d’évacuation des émotions cristallisées dans le corps. Le phénomène est visible par l’alignement vertical des chakras Rouge, Orange et Jaune. Les valeurs d’intensité énergétique des chakras montre que la fluidité est augmentée, donc que l’énergie circule mieux dans le corps, de manière plus rapide et plus directe.

 

 

Exemple 2

C’est le profil d’une personne assez équilibrée et avec un niveau énergétique au-dessus de la moyenne. Les résultats des mesures avec l’appareil GDV sont moins spectaculaires que dans le premier exemple, car le profil est déjà très bon. Même si cette personne (en l’occurrence moi-même) n’a, à priori, pas besoin de porter d’orgo-shungite, nous constatons que les niveaux énergétiques de tous les plans augmentent aussi. 

Du point de vue de l’appréciation des valeurs, le niveau émotionnel et mental passe de « 8 310 très moyen » à « 9 650 moyen », une valeur supérieure à la moyenne de la  population « 9 000 moyen ». Sur le plan énergétique et physique, le niveau passe de « 13 170 bon » à « 14 370 très bon », largement supérieur à la moyenne « 11 200 moyen » et proche de l’idéal « 15 000 excellent ».

La ceinture a aussi un effet bénéfique sur la symétrie globale du champ d’énergie.

 

 

Le diagramme n’apporte pas de résultats particuliers, le niveau de stress reste le même, proche de la moyenne de la population, mais trop élevé. L’idéal serait d’être entre 2 et 4, mais plus proche de 2 que de 4.

 

 

Comme pour le premier exemple, la fluidité est augmentée, les blocages diminués, mais la tension est augmentée. Il est clair que l’augmentation de la circulation énergétique met souvent en évidence des tensions. Peut-être qu’à force de porter l’orgo-shungite, les tensions diminueraient un peu avec le temps.

 

 

Conclusion

L’objectif de ce dossier était de vous montrer que la combinaison de la shungite et de l’orgonite a un effet scientifiquement mesurable sur le corps humain. 

Les appareils de mesures quantiques tels que le GDV (organes mesurés par électrophotonique kirlian) et le Biopulsar-Reflexograph (méridiens chinois mesurés par électro-réflexologie) permettent de mettre en évidence cet effet. La mesure de plusieurs personnes donne des résultats assez similaires :

  • diminution du stress chez les personnes assez stressées
  • augmentation globale des réserves énergétiques sur tous les plans
  • augmentation de la fluidité énergétique (circulation améliorée des charges)
  • action ciblée et favorable sur un certains nombre d’organes (varie selon les personnes)
  • action rapide après seulement quelques secondes, effet durable dans le temps


N’en déplaise à ceux qui en sont encore aux mesures avec un pendule, la shungite n’est pas radioactive (contrôlé systématiquement avec un appareil Radiatop sur les échantillons que l’on me confie). Elle ne vibre pas non plus à la vibration 666. On « diabolise » fréquemment ce que l’on ne connaît pas. 

La shungite libère le corps des charges émotionnelles – on se sent plus « posé » à son contact – grâce à l’action de son puissant champ de torsion droit, annulant le champ de torsion gauche des émotions négatives (spin des charges électroniques). Cet effet est mis en évidence avec l’IGA-1, un appareil expérimental russe dont je possède un exemplaire.



par Stéphane Cardinaux

Architecte EPFL

Praticien et formateur en géobiologie et bioénergie

spécialiste en bilan bioénergétique et électrophotonique GDV

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

registre

Nouveau compte S'inscrire