Bonnes pratiques pour améliorer son sommeil

list Dans: Électrosensibilité et ondes Le :

Sommeil - atténuer les pollutions électromagnétiques dans la chambre à coucher

1/ Réveil / téléphone DECT / Câbles sous tension

Problème : en matière d’hygiène électromagnétique et énergétique, la chambre devrait être appréhendée comme un lieu paisible de repos et de régénération. Nous passons près d’un tiers de notre existence dans la chambre à coucher et devrions par conséquent préserver cette pièce des perturbations de toutes sortes. 

Solution : utiliser le moins possible d’électronique dans la chambre (éviter les ordinateurs, TV, consoles de jeux, HiFi) et au minimum les éloigner d’un mètre du lit.Pour le radioréveil, privilégier un modèle mécanique ou à piles ou sinon, l’éloigner d’un mètre du lit.Eviter de manière encore plus évidente les téléphones DECT en charge à côté du lit ou derrière la cloison : en plus des pollutions électriques, le niveau d’hyperfréquences reçu serait équivalent à celui mesuré à 30 m d’une station d’antenne relais, et cela durant toute la nuit, les bases de téléphones classiques rayonnant 24h/24 !

 

2/ Lampe de chevet

Problème : le branchement de la lampe de chevet « à l’envers » est une source de pollution fréquente puisqu’il existe une chance sur deux de se tromper et d’inverser la phase et le neutre.

Solution minimum à effectuer : utiliser un tournevis testeur permettant de déterminer le sens du branchement de la prise dans le mur (phase de la prise de la lampe en face de la phase de la prise murale). Une fois le bon sens déterminé, la phase sera correctement coupée au niveau de l’interrupteur, bloquant ainsi le champ électrique à ce niveau. Dans le cas contraire, si le branchement est inversé entre la prise murale et la prise de la lampe, l’interrupteur coupera le neutre et non la phase. L’électricité ira alors le long de la phase jusqu’à l’ampoule, avant de revenir «à double sens» jusqu’à l’interrupteur. La pollution en est alors décuplée, rayonnant de manière importante souvent jusqu’au milieu du lit, à un mètre de la lampe. Eviter pour les lampes de chevet les ampoules basse consommation et les lampes avec transformateur. Dans la majorité des cas, le simple fait d’éloigner certaines sources, de débrancher l’éventuelle rallonge qui passe sous le lit, ou de mettre la lampe de chevet dans le bon sens solutionne la majeure partie de la problématique électrique dans la chambre.

Solution plus poussée : remplacer les interrupteurs par des modèles bipolaires, qui coupent à la fois la phase et le neutre, ce qui évite toute erreur de branchement. Vous pouvez trouver ce type d’interrupteurs bipolaires dans tous les magasins sérieux de bricolage.

Interrupteur bipolaire

Solution encore plus efficace, si vous êtes équipés de prises de terre dans les chambres et après les avoir testées au minimum avec un testeur spécifique de prises : adopter une lampe dont le fil sera blindé et évacuera son champ électrique vers la terre.Enfin, vous pouvez gérer la problématique de manière globale, à l’aide d’un interrupteur automatique de champ branché au niveau du tableau électrique si le circuit «prises» de la chambre est facilement identifié. Dans ce cas, lorsque la dernière lampe de chevet est éteinte, le circuit est coupé depuis le tableau électrique, supprimant les pollutions autour des lampes, mais aussi dans les murs sur les câbles qui viennent alimenter les prises tout autour du lit. Le fait de mettre en route une lampe de chevet rétablira automatiquement le circuit. C’est une bonne solution pour ceux qui veulent dormir à des niveaux de pollution les plus faibles possibles, ou dans les environnements où les matériaux employés contribuent à une forte pollution de champ électrique (bois, marbre, éléments de structure métallique de cloisons…). 

Eviter de brancher en permanence les lits, fauteuils et couvertures électriques pour limiter les champs électrique et magnétique. Eviter également les lits à armatures métalliques ainsi que les matelas à ressorts car la présence de métal sous le lit déforme le champ magnétique terrestre et capte la pollution électrique ambiante. 

 

3/ Chambre d’enfants et adolescents

Adopter les mêmes précautions en considérant en plus les éléments suivants : 

- Tenir l’ordinateur, la console de jeu, les multiprises avec chargeur de téléphone éloignés au moins d’un mètre de la zone du lit. 

- Faire en sorte que tous ces éléments puissent être déconnectés de préférence la nuit, en utilisant une multiprise blindée de préférence (uniquement si vos prises ont une terre fonctionnelle), avec interrupteur bipolaire.

Eviter les rallonges et multiprises qui courent le long du lit pour alimenter une chaine hifi ou radio-CD qui seraient disposés contre le lit.

- L’usage de prises télécommandées peut être un gadget amusant permettant à l’adolescent d’accepter la contrainte d’utiliser une prise plus éloignée du lit pour certains polluants notoires.

- Il est préférable d’utiliser un ordinateur câblé en filaire, plutôt que des outils portables utilisant la technologie sans fil. Prévoir de câbler le réseau en Ethernet RJ45 pour limiter l’usage du WiFi, notamment sur les ordinateurs et tablettes ou smartphones. Ne pas oublier que chaque périphérique est un émetteur récepteur, pas seulement la box. En mettant un ordinateur directement sur soi avec le WiFi actif, les études démontrent des risques accrus pour la fertilité aussi bien masculine que féminine, en plus des effets sur le rythme cardiaque possiblement perturbé et des effets d’hyperactivité générés sur un nombre important d’enfants. Eviter les babyphones qui utilisent les hyperfréquences pour fonctionner, et privilégier l’usage d’appareils basses radiations à fréquence radio autour de 40 MHz en mode analogique, avec piles près des bébés, plutôt que de leur imposer les hyperfréquences ainsi que le champ électrique et magnétique lié à l’alimentation par transformateur. Les modèles transmettant l’image par vidéo sont systématiquement en WiFi et à éviter. 

Chaîne Hifi et Radio : les pollutions habituelles étaient jusqu’à présent limitées au champ magnétique et électrique qui imposaient une distance de sécurité de 0,4 à 0,6 m. Nous recommandons d’éviter les systèmes utilisant le WiFi pour récupérer une web-radio.

Précaution à prendre : Blindage / Mise à la terre

Attention : ne pas utiliser de blindage ou de dispositifs de mise à la terre sans une prise de courant correctement branchée et dont la terre est fonctionnelle. L’utilisation de câbles blindés sur une prise sans terre amplifie la pollution électrique car elle se retrouve alors concentrée sans pouvoir se décharger à la terre.Un testeur de terre est donc indispensable afin de vérifier chacune des prises de courant susceptibles de recevoir des câbles blindés ou de la mise à la terre.

Ces produits peuvent vous intéresser

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

registre

Nouveau compte S'inscrire