TEQOYA, la purification de l'air par les ions négatifs 13/03/2020

Logo Teqoya purificateurs d'air ions négatifs

TEQOYA vous protège de la pollution de l’air intérieur

L’air transporte des particules et des gaz mais aussi de nombreux allergènes, virus, bactéries, odeurs… Autant de polluants que l’on retrouve en forte concentration dans nos habitats du fait du confinement.

L’air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur et nous y passons près de 80% de notre temps. Le foyer représente 58 à 67% de l’exposition totale aux particules fines et ultrafines.

Aérer permet de diluer la pollution, mais pas de l’éliminer…

TEQOYA a développé des purificateurs d’air capables de restituer de l’air dont la qualité est comparable à celle que l’on respire dans les milieux naturels les plus purs (Montagne, Mer et Campagne).
La technologie « TEQOYA » repose sur un dispositif unique de génération
importante d’ions négatifs, ne produisant ni Ozone (O3), ni Oxydes d’Azote (NOx), et ainsi permet de reproduire les conditions naturelles d’un air sain et dépollué.

La pollution de l’air intérieur n’est pas une fatalité

La pollution de l’air a des effets significatifs sur l’environnement mais aussi sur notre santé. Les ions négatifs sont de véritables alliés pour la santé avec des bienfaits avérés :
• Réduction des effets de l’asthme et des difficultés respiratoires
• Amélioration de la qualité de sommeil réparateur
• Amélioration de l’oxygénation du sang, de la pression artérielle et du rythme cardiaque
• Régulation de la production de sérotonine (hormone de stress et de l’humeur)

Et TEQOYA est-il efficace pour lutter contre le COVID-19 ?

Lire l'article "les purificateurs d'air sont-ils efficaces contre les virus ? En particulier le Coronavirus ?"

Extrait : "...Ces résultats montrent que la technologie de ionisation de l’air de TEQOYA est efficace sur les micro-organismes, au même titre que sur de nombreuses natures de particules (combustion, minéraux, micro-gouttelettes). Une étude menée par l'Institut national américain pour l'information biologique moléculaire démontre également les bienfaits de la ionisation de l'air. En effet, cette technologie peut être utilisée pour prévenir les infections par le virus du COVID-19 transmises par voie aérienne. Les tests de performance de nos appareils montrent une efficacité très uniforme y compris sur les nanoparticules.

Le COVID-19 a une taille relativement élevée pour un virus : 100-150 nm ce qui correspond à 0,1 - 0,15 micromètres, d'après une étude publiée dans la revue scientifique médicale britannique " The Lancet ". La taille du virus est proche de la médiane des tailles de particules pour lesquels les purificateurs d’air TEQOYA ont été le plus souvent testé avec une efficacité similaire à celle constatée pour les particules de la taille d’une bactérie. Il n’y a donc pas de doute sur la faculté des purificateurs d’air à réduire la concentration en COVID-19 dans l’air, avec un niveau de performance proche de ceux mesurés sur les bactéries...."

Les bienfaits sur la dépollution de l’air

Il a été montré que certains appareils grand public utilisant une technologie de génération d’ions négatifs éliminent des particules en suspension dans l'air, la poussière, la fumée de cigarette, les pellicules d’animaux de compagnie, le pollen, des spores de moisissures, des virus et des bactéries. Un ioniseur puissant permet d’obtenir les résultats suivants : une opération de 30 minutes a abouti à l’élimination de 97 % des particules de 0,1 microns (particules ultrafines) et de de 95 % des particules de 1 micron (particules fines). De plus les ions négatifs réduisent la concentration des aérosols en bactéries viables : 95% en 2 heures suivant des tests réalisés en laboratoire. Dans une expérience conduite en atmosphère contrôlée dans une étable, l’ionisation a permis de réduire la concentration de particules fines (PM10) de 70 à 75%.

3 modèles de purificateurs d'air sont disponibles :

Teqair 200 Teqoya purificateur d'air ions négatifsTeqAir 200
Pour les pièces jusqu’à 30 m2
(15 m² pour les milieux les plus pollués)

Discret et silencieux, le TeqAir 200 est idéal dans une chambre ou dans un bureau. Avec ses 12 optiques ioniques, la ionisation se fait 30% plus puissante par rapport à la gamme précédente avec 0 décibels et 1,5 Watts. Son nouveau design lui confère une grande adaptabilité et en fait un objet nomade.

Teqair 450 Teqoya purificateur d'air ions négatifsTeqAir 450
Pour les pièces jusqu’à 50 m2
(30 m² pour les milieux les plus pollués)

Le TeqAir 450 trouve parfaitement sa place dans les grandes pièces (salon, salle à manger, salle de réunion.). Avec ses 24 optiques ioniques, la ionisation se fait 30% plus puissante par rapport à la gamme précédente avec 0 décibels et 1,5 Watts.
Son nouveau design allié à ses nouvelles performances lui permet de s’intégrer dans toutes les grandes pièces.

Tip4 Teqoya purificateur d'air ions négatifsTip4
Pour les véhicules

Le TIP4 est le purificateur qui vous accompagne et vous offre un air pur
dans votre voiture. Son format « Pocket » l’autorise dans les plus petits habitacles, et ne lui enlève aucune performance. (branchement sur l’allume cigare).

Schéma de fonctionnement purificateurs d'air Teqoya ions négatifs

Les ions négatifs c'est quoi ?

Un ion est un atome, ou une molécule, qui a gagné ou perdu un ou plusieurs électrons. Si l’atome est neutre, l’ion, lui, est chargé électriquement. Un ion négatif provient d’un atome qui a gagné un ou plusieurs électrons.

ions négatifs

La molécule d’oxygène O2, qui constitue 20% de l’air, est une molécule électrophile qui acquiert facilement un électron supplémentaire (en rouge sur le dessin), pour former l’ion O2-.

L’air est naturellement ionisé, avec un équilibre entre ions positifs et négatifs dans les espaces naturels. On compte communément plusieurs centaines à plusieurs milliers d’ions par cm3 dans l’air à l’état naturel.

Dans certains espaces naturels, on peut trouver de grandes quantités d’ions négatifs : au pied des cascades, l’éclatement des gouttelettes d’eau libère des électrons (phénomène physique appelé effet Lenard) qui ionisent l’oxygène (ion O2- décrit ci-dessus). D’autres phénomènes naturels favorisent la création d’ions négatifs, dont le rayonnement cosmique et la triboélectricité à la pointe des aiguilles dans les arbres épineux.

On peut ainsi trouver de grandes quantités d’ions négatifs en montagne, en bord de mer, en forêt, au soleil…

Les ions négatifs sont bénéfiques pour notre santé (contrairement aux ions positifs) : ils améliorent notre humeur, notre tonus, la qualité de notre sommeil, la concentration, l’oxygénation de nos tissus… Les ions négatifs nous rendraient également moins vulnérables au stress.

L'approche subtile de Navoti :

Note de l'équipe NAVOTI : nous avons choisi d’étayer le descriptif technique du produit avec quelques lignes sur les perceptions subtiles que nous avons relevé en l'utilisant. Ceci offre une lecture complémentaire de son activité énergétique subtile. C’est un apport subjectif que vous voudrez bien interpréter comme tel. 

[Navoti] Notre approche subtile : 

Les ions négatifs recréent dans l’air comme des mouvements, qui « déplombent » l’air, amenant une légèreté, une respiration retrouvée, on est moins en apnée. Le corps a envie de rerespirer comme si le corps pouvait regoutter l’air, à l’instar de la sensation que l’on peut avoir avec la dégustation d’une eau pure et vivante qui réouvre les muqueuses et redonne le goût de boire de l’eau.

Le réseau capillaire dans l’arrière-nez est tout de suite reboosté, comme réoxygéné. Il y a une décongestion générale du corps.

On n’est plus tenté d’ouvrir la bouche pour respirer, le nez s’ouvre et retrouve sa fonction primordiale de capter l’information dont l’air est porteur. Et cette légèreté de l’air rend disponible l’information plus subtile dont il est porteur. Un peu comme les animaux qui dans l’air capte un nombre incroyable d’informations.