Le Linky, en savoir plus, prendre les bonnes décisions 29/12/2015

Le Linky, en savoir plus, prendre les bonnes décisions

Le compteur communicant Linky est à la fois une évolution technologique et une modification de la nature même de la qualité de l'électricité qui va circuler dans chaque habitation.

Quels sont les enjeux, les précautions et les décisions à prendre ?

Voici quelques informations pour y voir plus clair.

Extrait de la brochure de Next-Up "Linky et compagnie" :

L'entreprise qui vous vend l'électricité, l'eau, le gaz de ville, a besoin de compter votre consommation pour la facturer. Un compteur est donc installé chez vous. Pour l'électricité, nous avons eu le « bon vieux » compteur mécanique avec son disque, puis on a malheureusement laissé s'installer le compteur numérique. Et voilà que maintenant, comme si c'était un « progrès », voici un nouveau compteur dit « communicant », répondant au nom commercial « Linky ».
Pour savoir combien vous consommez, une personne doit effectuer la « relève » de ce compteur. Comme le reste des activités humaines sous l'impulsion capitaliste, la relève des compteurs est menacée par la robotisation.
Avant c'était des agents EDF (puis ERDF) qui l'effectuaient et qui au passage vérifiaient votre installation électrique : ils faisaient le lien.
Depuis la loi NOME de 2010, la relève a été « externalisée » à des sociétés privées. Linky est un compteur communicant, c'est-à-dire qu'il échange des données automatiquement avec un centre de contrôle. Il supprime donc l'emploi de la relève, car c'est cet appareil qui irait indiquer
au gestionnaire du réseau, ERDF, combien vous avez consommé.
Côté technologie, entre Linky (1) et un « concentrateur » (3), c'est le « Courant Porteur en Ligne » (CPL) qui serait mise en œuvre. C'est une onde qui se propage dans le réseau électrique. Ensuite, du concentrateur (3) jusqu'au centre de gestion (5), c'est par ondes GSM, les mêmes ondes que pour la téléphonie mobile.

schema fonctionnement Linky

 

Dans le cas des compteurs communicant pour l'eau et le gaz en France, on voit apparaître des technologies légèrement différentes : ces compteurs-là émettent directement des ondes GSM dans l'habitation, avec tous les problèmes que cela pose et que l'État refuse de prendre en compte...
Pour connaître les technologies et les fréquences des ondes produites par les compteurs communicant, on se reportera utilement au bulletin du CRIIREM dans Transmission n°18 [fichier PDF]

 

Extrait du site d'Annie Lobé : http://www.santepublique-editions.fr/

La loi de « transition » énergétique promulguée le 18 août 2015 instaure le déploiement de ce nouveau compteur électrique qui émet des radiofréquences et les injecte dans tout le circuit électrique, où elles sont mesurables jusqu’à 2,50 mètres de tous les appareils, y compris les lampes de chevet.
Des pannes à répétition ont été constatées dès l’installation de ce compteur : téléviseurs, ordinateurs, équipements électriques chez des commerçants qui ont dû payer les réparations.
De plus, ces radiofréquences sont officiellement reconnues comme « potentiellement cancéripgènes » depuis le 31 mai 2011, par le Centre international de recherche sur le cancer, qui dépend de l’OMS.
De plus, le système « Linky » permet à des sociétés privées, les « opérateurs d’effacement », d’éteindre à distance vos appareils électriques, ballon d’eau chaude et radiateurs électriques, pour faire chuter les « pointes » de consommation. Le distributeur ERDF, filiale à 100 % d’EDF, connaît à chaque instant votre consommation, il sait combien de personnes sont présentes et ce qu’elles font. Des pirates informatiques peuvent en faire autant.
Au Canada, où ce type de compteur a déjà été installé dans 9 millions de foyers, toutes les factures ont augmenté, des incendies se sont déclenchés, ainsi que des maladies.




Références :

- Annie Lobé, journaliste, a fait un travail considérable dans la transparence publique de ce dossier. Voir : http://santepublique-editions.fr/

- Next-up fournit des analyses et des informations en Français sur Linky : http://www.next-up.org/France/Linky.php

- Robin des toits, fédération d'associations : http://www.robindestoits.org/Compteurs-dits-intelligents-eau-gaz-electricite_r124.html

- Stop Smart Meters s'intéresse au Linky émetteur d'ondes aux USA depuis 2011,  : http://stopsmartmeters.org/ en anglais.

- Documentaire "Take back your power" en anglais sous-titré français : https://www.youtube.com/watch?v=aVCob3E1eq0 - Voir les deux premières minutes qui disent tout !

- Le site de Jean-Pierre Malgoire, géobiologue, sur les compteurs communicants : http://www.ateliers-habitatvivant.fr/compteurs_communicants/les_compteurs_communicants.html

- Les communes peuvent refuser les compteurs communicants : http://refus.linky.gazpar.free.fr/

 

 

Fiche Criirem sur les compteurs communicants

 

Solutions techniques pour réduire son exposition à la pollution électromagnétique générée par le Linky :

Navoti propose trois dispositifs permettant de réduire la nuisibilité du brouillard d'ondes généré par le Linky
- La pastille Ondehome qui utilise la technologie du déphasage à 180°
- La prise Neutralizer Aulterra qui renforce la cohérence biologique du courant électrique et réduit sa nuisibilité.
- L'Harmoniseur CEM Infinity Earthcalm qui créé une mise à la terre par résonance et génère un apaisement du système nerveux.

Ces trois technologies sont validées scientifiquement.

Enregistrer