Navoti en route vers Tours 25/02/2015

NAVOTI, en route vers Tours !
 

Nous vous l'annoncions depuis plusieurs mois, NAVOTI déménage en Touraine en 2017 !
Après quarante années de recherche et huit années d'activité pour Navoti en Corrèze, nous voilà prêts pour le "vaste monde" et surtout pour partager le résultat de nos travaux. Un nouveau cycle s'ouvre qui nous conduit très logiquement à décider de nous implanter près d'un centre urbain. C'est la ville de Tours qui s'est imposée à nous, pour ses infrastructures et sa situation privilégiée en bord de Loire (un des derniers fleuve encore largement sauvage en Europe de l'ouest). Mais ce qui a rendu cette hypothèse évidente et possible, c'est surtout le réseau humain d'amitiés et de partenaires qui ont accompagné le cheminement de Frédéric Gana depuis près de 15 ans, parmi lesquels l'équipe du Petit Monde qui anime la guinguette de Tours sur Loire, et un réseau de paysans, artisans et cuisiniers animés par la même passion : la terre et ses fruits.

La recherche de notre site d'implantation nous a d'abord conduit à chercher du patrimoine bâti. Mais très rapidement, après quelques visites peu satisfaisantes, il nous est apparu que l'émergence d'idées nouvelles devait s'appuyer sur des formes tout aussi nouvelles. Nous avons donc décidé de construire ! C'est ainsi qu'en visitant des terrains nus, nous sommes arrivés sur la zone d'activités POLAXIS, à Neuillé-Pont-Pierre, à 20 km au nord de Tours. Sur le papier, une zone d'activités ne nous faisait pas forcément rêver, surtout avec un projet tourné vers l'Humain et le bien-être. Pourtant, une fois posés nos pas sur ce terrain, nous avions la certitude d'avoir trouvé l'endroit juste. Ce ressenti a conforté la première sensation que nous avons eu en rencontrant les élus  responsables du développement de cette zone, dont la qualité d'écoute et d'intention nous a agréablement surpris. Qualité en adéquation avec le cahier des charges environnemental exigeant de cette zone d'activités issue du processus Grenelle et qui résonne fortement avec notre propre engagement.

Mais le plus étonnant peut-être, outre le fait d'être séduit par une zone d'activités, c'est que celle-ci soit vide ! Nous en serons en effet les premiers occupants. La possibilité qui nous est ainsi offerte d'investir un espace encore vierge et ouvert sur le futur est une formidable opportunité de rassembler sur un même lieu et avec une même intention d'autres acteurs désireux de contribuer au bien-être humain.
La dynamique collective qui est la nôtre aujourd'hui va dans ce sens.
A suivre...