Qu'est-ce que le Earthing ? 11/02/2012

La reconnexion à la terre – ou Earthing - en un coup d'oeil

Nous vous invitons aujourd’hui à une mise à la terre, tout simplement. Nous vous invitons à revenir cent ans en arrière, dans un monde sans plastique, sans béton, sans moquette, sans vêtement synthétique, sans ondes, un monde de matériaux naturellement conducteurs, un monde en relation avec la terre…

Nous vous invitons à une révolution douce, chaleureusement tellurique, à ce que certains appellent la révolution aux pieds nus : le Earthing, le Grounding ou la reconnexion à la terre !

Earthing - dessin

Se pourrait-il que la civilisation "hors-sol" dans laquelle nous vivons aujourd’hui redécouvre que l’essentiel de ses maux dits de « civilisation » n’auraient pour principale origine que notre déconnexion d’avec la terre ? C’est la soudaine inspiration qu’a eu Clinton Ober en 1998, assis sur un banc dans un parc de Sedona en Arizona, en observant les pieds des passants qui défilaient devant lui… Tous étaient équipés de baskets, sandales et autres chaussures de marche avec des semelles en caoutchouc ou en plastique.
Comme dans les dessins animés, une ampoule s’illumina alors dans sa tête. Et Clinton de se remémorer que dans son ancien business de câbles, la mise à la terre des systèmes électriques était un principe de base afin d’éviter toute interférence des champs électromagnétiques extérieurs. Il réalisa ainsi que toutes les personnes qui défilaient devant ses yeux étaient isolées de la terre. Il se posa alors la question qui allait changer sa vie : « Est-ce que le fait de porter des chaussures dont la semelle est isolante affecte notre état de santé ? ».



Livre Earthing

En 2011, après douze années d’études, Clinton Ober publie le livre « Earthing – la plus importante des découvertes de santé ? ». Co-écrit avec le cardiologue Stephen T. Sinatra et Martin Zucker un écrivain spécialiste de l’univers de la santé, le livre décrypte l’étendue des recherches scientifiques et cliniques qui confirment l’hypothèse émise par Clinton Ober en 1998. Bienvenue dans la révolution aux pieds nus – the barefoot revolution !

Tellement évident que personne n’y pensait ?

Si bien sûr, l’industrie électronique utilise depuis des décennies la mise à la terre de ses personnels lorsqu’ils manipulent les circuits imprimés, les micro-processeurs ou les téléphones mobiles. L’industrie électrique dont est issu Clinton Ober utilise bien évidemment la mise à la terre pour éviter les interférences et servir de paratonnerre. Les blocs opératoires sont également pourvus de sols dits « 

dissipatifs » afin d’éviter toute charge électrostatique. Les industries chimique, pharmacologique et pyrotechnique utilisent cette technologie afin d’éviter tout risque d’explosion.
Non, en réalité, c’est simplement que personne jusqu’à maintenant n’avait fait le rapprochement entre santé et relation à la terre. Personne n’a pensé à utiliser cette technologie tout à fait banale pour le bien-être et la santé. Pourtant, quoi de plus naturel que de se relier à la terre… Quoi de plus évident que cet élan instinctif vers la campagne, la mer et la nature pour se ressourcer. Les « hors-sols »  que nous sommes recherchent en réalité continuellement le « sol » pour se recharger. Ne dit-on pas recharger les accus ? En fait, il s’agit plutôt de les vider ! Se débarrasser de cette charge électrostatique qui interfère avec nos processus biologiques et bio-électriques.

Lorsque nous observons la nature sauvage, nous ne pouvons qu’être frappés de constater que les 

animaux meurent essentiellement d’accidents et de chutes, de blessures infectées et de prédateurs ou de parasites. Ils ne meurent pas de maladies auto-immunes et dégénératives. Ils sont reliés en permanence grâce à leurs « pieds-nus » avec la terre et son champ tellurique gorgé d’ions négatifs. Les animaux ne connaissent donc pas l’oxydation.

La civilisation hors-sol dont nous participons a ainsi généré une agriculture hors-sol, une alimentation hors-sol, une médecine hors-sol (avez-vous déjà mangé et dormi dans un hôpital ? Nous sommes loin de la sieste en pleine nature !). Bref, notre déconnexion d’avec la terre a induit un mode de pensée qui est lui-même déconnecté. L’état actuel de la société en est une parfaite et malheureuse illustration.

Il y a quelques années, avec son ouvrage « la révolution d’un seul brin de paille », l’agriculteur et conférencier japonais Masanobu Fukuoka révolutionnait le monde agricole avec son approche dite 

naturelle qui inspire depuis lors des milliers d’agroécologistes partout sur la planète. Son approche inspirait déjà une plus grande compréhension de la relation homme-nature. Il est fort probable que le Earthing impacte notre civilisation encore plus fortement et nous incite à repenser notre technologie, notre façon de vivre, de construire, de fabriquer, de soigner et nous conduise d’une société de la maladie à une société de la santé ayant comme socle la "terre-mère" dans le sens le plus vital du terme – nourrissante et soignante - bienveillante en somme.

Quelques repères scientifiques :

En 1975, le biophysicien allemand Fritz Albert Popp, confirmait que toutes les cellules vivantes communiquent entre elles ainsi qu'avec le monde extérieur par l'intermédiaire de signaux électromagnétiques subtils. Ces signaux électromagnétiques cohérents appelés biophotons transportent l'information nécessaire à l'organisation de la vie de la cellule et des organismes vivants.

Les pollutions environnementales, et plus particulièrement électromagnétique et radioactive, peuvent potentiellement tordre et perturber ces signaux de communication cellulaire affectant ainsi le métabolisme.
Pourtant dès 1928, le Pr. Charles Laville écrit : "le bon équilibre et la santé des tissus organiques passent par la conservation de l'électro-négativité du sang".
Louis-Claude Vincent nous met en garde dès 1950 sur les effets néfastes de la charge du corps en ions positifs qui favorisent le développement des dérèglements cellulaires.

Aujourd'hui, le changement de notre mode de vie avec la télévision, les ordinateurs, l'automobile, les téléphones portables, etc. ne fait qu’accroître cette surcharge en ions positifs et en radicaux libres,  due à la pollution électromagnétique, qui perturbent notre vie organique aux niveaux moléculaires, cellulaires, biochimiques et physiologiques. Tout notre métabolisme s'en trouve affecté.

Comment éliminer les effets de cette pollution ?

La seule solution connue à ce jour pour éliminer l’excès d'ions positifs accumulés de manière journalière sous forme d'électricité statique, est de les écouler vers la terre.
L
e Earthing, la mise à la terre ou la négativation permettent de lutter efficacement contre les perturbations électromagnétiques en dérivant à la terre les surcharges qui perturbent le fonctionnement cellulaire. Cet écoulement des ions positifs du corps à la terre d'une manière douce et sûre permet une ré-harmonisation de l'organisme. Les cellules se rééquilibrent, le stress et l'anxiété diminuent, le sommeil est plus rapide et de meilleure qualité tandis que notre résistance physique augmente. Ce procédé permet de prévenir l'oxydation cellulaire de l'organisme en rééquilibrant la respiration cellulaire de l'organisme.

Dessin Earthing

Qu’est ce que la reconnexion à la terre / Earthing ?

La reconnexion à la terre implique la relation de votre corps à l'énergie de surface de la Terre. Cela signifie marcher nu-pieds à l'extérieur et/ou être assis, travailler ou dormir à l’intérieur en étant connecté à un dispositif conducteur transmettant l'énergie de guérison naturelle de la Terre à votre corps. Pendant plus de dix ans, des milliers de personnes dans le monde entier, hommes, femmes, enfants et des athlètes, ont installé le Earthing dans leur vie quotidienne. Les résultats ont été documentés et ils sont étonnants.

Regardez cette animation qui présente l'intérêt de la mise à la terre. Vous pouvez choisir les sous-titres en français dans les paramètres.

Que se passe-t-il lors de cette reconnexion à la terre ?

Votre corps se nourrit des ions négatifs présents en abondance sur la surface de la terre. Il se syntonise au même niveau d'énergie électrique, ou de potentiel, que celui de la terre.

Que ressentez-vous lorsque vous êtes connecté à la terre ?

Cela peut être une sensation de douce chaleur, de légers picotements, et souvent un sentiment de détente profonde et de bien-être.

Quel bénéfice en attendre ?

Les bénéfices sont importants et rapides même s’ils varient d’un individu à un autre. Ce qui est important est d’intégrer le Earthing dans son quotidien sur du long terme afin d’en tirer un maximum de bénéfice. Lorsque vous cessez d’utiliser le Earthing ou de pratiquer des activités qui vous mettent en relation naturellement avec l’énergie de la terre, les symptômes liés à une vie « hors-sol » reviennent progressivement.

Concrètement, que fait le Earthing ?

Les observations et la recherche ont présenté les avantages suivants dans le cas d’une reconnexion à la terre :
-          Désamorce la cause d'inflammation et améliore ou élimine les symptômes de beaucoup de troubles liés à un état inflammatoire.
-          Réduit ou élimine des douleurs chroniques.
-          Améliore la qualité du sommeil dans la plupart des cas.
-          Augmente l’énergie.
-          Réduit le stress et favorise le calme dans le corps en rafraîchissant le système nerveux et les hormones de stress.
-          Normalise le rythme biologique du corps.
-          Fluidifie le sang et améliore la tension et le flux sanguin.
-          
Soulage la tension musculaire et les maux de tête.

-          Diminue les symptômes hormonaux et menstruels.

-          Accélère fortement la guérison et limite la formation des escarres.
-          Réduit ou élimine le jet lag.
-          Protège l’organisme des perturbations induites par les champs électromagnétiques.
-          Accélère la récupération après des efforts intenses.