Une introduction à l'orgonite par Jon Longan 1/4 19/01/2012

UNE INTRODUCTION A L'ORGONITE

Vue d'ensemble sur les matériaux composants une matrice à orgone, sa fabrication et ses applications.

Extrait d'un article de Jon Longan - 2004 - 1ère partie /4

Email - wizzer@littlemountainsmudge.com < mailto:wizzer@littlemountainsmudge.com >  

Téléphone - 250-446-2032

Courrier - PO Box 139, Westbridge BC V0H2B0

URL - www.littlemountainsmudge.com < http://www.littlemountainsmudge.com >  

Copyright Introduction à l'Orgonite, troisième édition, Jon  Logan 2004

Les liens étaient valides en 2006. Ils ont peut-être changés depuis. Merci de votre compréhension.

Trad. G. Freytag pour NAVOTI SARL : en dernière page vous trouverez une petite liste des sigles et de mots utilisés dans ce texte, les références aux divers sites en vue d’obtenir plus d’informations sont proposées par le traducteur ainsi que la plupart des notes explicatives résultats de compilation sur divers sites.


Qu'est-ce que l'Orgonite ?

Le mot « Orgonite » fait référence à une nouvelle classe de matériaux composés d'un mélange de particules métalliques en suspension dans un milieu organique. Le terme « Orgonite » a été créé par Karl Welz – il est celui qui est généralement crédité de son invention. Cependant au tout début, Welz entendait faire uniquement référence à son produit commercial, mais le terme est resté, et fut consacré par l'usage, par la plupart des personnes connaissant l'existence de ces matériaux. Je suppose donc que dans l'esprit de Karl Welz et d'un petit nombre de gens, « Orgonite » équivaut à la recette de Welz, mais que pour le plus grand nombre, ce terme en est venu à signifier n'importe quel matériau qui utilise la même approche conceptuelle de base. De toute façon, il se rapporte à un matériau servant de matrice d'orgone, par opposition à un accumulateur d'orgone. Jusqu'à un certain point, un morceau d'Orgonite peut agir en tant qu'accumulateur d'orgone parce qu'il tendra à attirer l'orgone de son environnement, mais il a une dimension supplémentaire : il traitera l'énergie d'orgone comme si elle interagissait avec lui, tandis qu'un accumulateur d'orgone la condense tout simplement.

Beaucoup de variantes existent sur ce sujet, mais le concept de départ se définit comme un métal en suspension dans un milieu organique (par opposition à l'empilement en alternance de couches minces de substances organiques et de couches métalliques comme c'est le cas dans un accumulateur d'orgone). Beaucoup d'autres substances peuvent être ajoutées au mélange pour le rendre plus efficace ou pour le spécialiser en vue d’applications spécifiques. La majeure partie des personnes fabricant de l'Orgonite ont développé leurs propres recettes ; moi-même, j'emploie plusieurs recettes différentes pour des buts légèrement différents. Au bout du compte, les ingrédients fondamentaux de base de l'Orgonite sont des particules métalliques en suspension dans un milieu organique qui est le plus souvent de la résine.

Un large éventail de disciplines spirituelles travaillent toutes avec la même énergie connue sous divers noms : orgone, force odique, énergie de reiki, prana, chi, énergie éthérique, bioénergie, énergie magnétique, énergie de huna, magnétisme animal, électrons mous, électricité libre de la masse, couleur radiesthésique, énergie astrale, énergie de la 4e dimension, énergie du corps émotionnel, énergie de la force vitale, et sans doute connue sous bien d'autres noms encore dont je n'ai même jamais entendus parler… et jusqu'ici le matériau de base d’une matrice à orgone s'est avérée être d’une approche conceptuelle aisément adaptable et fortement fonctionnelle pour le travail dans ces domaines. Lorsque l'ensemble formé par l’Orgonite, (quelque soit la dénomination) et l’orgone est stimulée par d'autres formes d'énergie, il acquiert la capacité de changer l'état de l'orgone en un autre état. Il est particulièrement souhaitable de changer l'énergie qui se trouve être dans un état néfaste en un état sain et équilibré, et/ou d'ajouter une propriété choisie à l'énergie d'orgone traitée. Ceci la rend susceptible d'être utilisée dans une gamme étendue d'applications, cela peut aller de la santé alternative jusqu'à la radionique et à toute autre pratique spirituelle traditionnelle.

Les substances organiques attirent l'énergie d'ORgone et s'en imbibent comme une éponge, alors que les substances métalliques tendent à la repousser. Fondamentalement, l'Orgonite attire l'énergie d'ORgone, et quand l'énergie est à l'intérieur du dispositif, les particules en métal la repousse alors qu'une attraction est opérée par les substances organiques en résine dans toutes les directions en même temps. Ce qui bouscule l'énergie et la met dans un état chaotique. Quand l'énergie sort du dispositif, elle reprend à nouveau un état organisé et défini. Le résultat concomitant au fait d'avoir été ainsi bousculée et à nouveau rejetée, est qu’elle redevient propre : DOR[1] est converti à nouveau en OR pendant qu'elle traverse l'Orgonite.

Le matériau de base de la matrice à Orgone ou Orgonite a non seulement la propriété de changer l’Orgone d'une forme en une autre, mais également la propriété de générer OR quand elle est stimulée par d'autre types d'énergie comme la lumière, le son, le mouvement physique, ou l'électricité. En utilisant une matrice des particule aléatoirement disposées au lieu de couches ordonnées de deux substances (métallique et organique) on obtient un effet différent. Voici quelques avantages à employer une matrice :

a.       efficacité accrue (un potentiel proportionnellement plus élevé pour accumuler de l'orgone) comparé à un ORAC traditionnel.

b.      Changements de la DOR (ORgone nocive) en OR (ORgone saine) Quand l'orgone traverse/percole la matrice, elle est décomposée en ses 2 composantes polaires : (+) (positive/ masculine/chaude), 0 (point/zéro omnipotentiel/infini), et (-) (négative/fém­inine/froide). Puis elle est alors recombinée quand elle est re-émise. Le fait d'avoir été scindée en ses charges positives et négatives suivi d'une recombinaison après être passée le temps d’un éclair par le point 0, a pour effet de reconfigurer l'orgone dans sont état originel qui n'est ni sain ni malsain, ce n'est plus de l'orgone possédant une couleur spécifique, car en sortant du matériau matriciel, elle est devenue plus ou moins indifférenciée. Ce qui fait que l'orgone est colorée ou indifférenciée (sans trop simplifier) c'est qu'elle se trouve fondamentalement en proportion égale de +/-, (+/-) 0, avec une fréquence d'oscillations entre + et -. Quand l'orgone sort du matériau matriciel, les conditions qui la force à rester dans un état non défini n'existent plus, et c'est ainsi qu'elle se retrouve à nouveau dans un état défini, elle est colorée à un degré qui varie selon la composition exacte de la matrice, selon les minéraux et les autres substances incluses dans la matrice.

c.       L'Orgonite ne produit pas réellement d'orgone dans le vrai sens du terme, mais techniquement je suppose. L'Orgonite, quand elle est excitée par d'autres formes d'énergie, convertit en orgone à la fois une partie de l'énergie utilisée pour l'exciter et une énergie additionnelle d'orgone qu'elle tire de l'Aether (le réservoir universel d'énergie omni­cosmique d'orgone qui est là disponible pour être travaillée d'un point de vue 3D), et l'émet pour œuvrer en tant qu'orgone se manifestant dans les 3D. Ainsi pour des visées et des buts pratiques, l'Orgonite a généré de l'ORgone sur demande quand elle est excitée par des ondes scalaires, par des champs magnétiques, par de la chaleur, des son, de la lumière, de l'énergie électrique, de l'énergie cinétique, etc…

HHGs (Holy hand grenades) et TBs (Towerbusters)

Le type de dispositif d'orgone qu’on appelle habituellement "Holy hand grenade" (sainte grenade) est un dispositif de taille moyenne qui attire l'énergie nocive DOR et la convertit en énergie saine OR puis l'émet sous forme d'un flux d'énergie d'orgone saine. Ceci est différent des autres dispositifs d'orgone utilisés jusqu'à maintenant, lesquels ont la capacité de bloquer ou de collecter l'énergie nocive, mais pas de la convertir en énergie saine, (le nom de ce dispositif provient d'un vieux film de Monty Python)… Quand il est enterré quelque part ou immergé dans un milieu aquatique,la HHG(Holy hand grenade) d'Orgonite nettoiera sans interruption l'énergie d'orgone dans un rayon étonnamment grand : en moyenne dans un rayon de 3/4 mile soit environ 1,5 km du dispositif. Un TB fait fondamentalement la même chose mais sur une échelle plus petite. La portée d'un TB se situe généralement autour de 1/4 mile soit un peu moins de500 m.

Un TB de base est petit (un volume de 3 à 8 ouncessoit de 85 cm3 à 227 cm3), habituellement cylindrique ou conique, avec un cristal de quartz incorporé dans la masse de l'Orgonite. Généralement le cristal est positionné sur l'axe vertical si le dispositif est grand, et sur l'axe horizontal s'il a la forme d'un disque. Un HHG de base est peu un plus grand (son volume habituel est de 8 à 32 ounces soit 227 cm3 à 909 cm3), il est habituellement de forme conique ou pyramidale et dans la masse de l'Orgonite sont incorporés 5 doubles cristaux de quartz, dont un est placé sur l'axe vertical et les quatre autres sur l'axe horizontal. Le cristal vertical est situé près de la petite extrémité du dispositif (à l’apex), et les cristaux horizontaux sont disposés radialement, du côté le plus large du dispositif. Don Croft a inventé ces deux dispositifs pour neutraliser les effets contraire à la santé physiques et mentale des tours servant aux transmissions (HAARP, GWEN, ELF, SCALAIR et HPRF). De plus pour bien servir ce but, les dispositifs HHG et TB sont des nettoyants universels d'énergie très efficaces. Vous pouvez les considérer comme rafraîchissant l'air de votre aura.

Pour utiliser un de ces dispositifs, placez-le simplement dans un endroit et laisser le là. Il est possible d'augmenter leur efficacité en les plongeant dans une eau courante peu profonde ou en les enterrant. Il n'est pas obligatoire de les enterrer ou de les mettre dans de l'eau ; la plupart des personnes en possèdent quelques-uns dans leurs maisons pour obtenir à une action constante de nettoyage de l'orgone au sein de leur espace de vie. Les HHGs aident un peu à aligner le dispositif avec le champ magnétique de la terre si un des cristaux situé à sa base est orienté au nord. Les gens qui sont familiers des vortex naturels d'énergie, des lignes de Curry, de Hartman et de Ley utilisent ces dispositifs pour remettre en état plusieurs centres d'énergie de la terre. Ce processus est souvent désigné par "gifting" (gift : le don) ou par "TowerBusting" (la faillite des tours). Celui qui est familier avec la notion d'orgone (ou tout autre terme équivalent) ne devrait pas être surpris qu'un bon nombre d'entre nous ait constaté des changements salutaires dans le comportement des personnes vivant dans la zone d’influence de tels dispositifs, que ces personnes se rendent compte de sa présence ou non. Elles bénéficient d’une guérison et d’un rééquilibrage émotionnel (et dans certains cas au niveau physique) comparable aux résultants obtenus par quelqu'un qui emploierait une des méthodes plus traditionnelles de thérapie basées sur l'énergie de vie. Pendant plusieurs années, j'ai employé, sur moi, les cristaux pour soulager une douleur et pour les premiers soins dans le travail sur l'énergie, et maintenant j'emploie quelque chose qui est fondamentalement une pure imagination : un TB.

Ces dispositifs peuvent également être utilisés comme des aides à la méditation, en les tenant dans les mains tout en méditant ou en se tenant près d'eux pendant la méditation. Ils peuvent également être portés par une personne afin de bénéficier d’une action constante de nettoyage dans le champ personnel d'énergie et pour procurer un bouclier contre les diverses formes d'agression énergétique, allant de l'attaque psychique à la pollution EM (électromagnétique). Ces dispositifs peuvent aussi être utilisés comme amplificateurs/propulseurs radioniques, dans ce cas,  ce sont les dispositifs spécialisés d'Orgonite qui accomplissent le mieux cette tâche. J'ai constaté qu'en suspendant de l'eau au-dessus d'un HHG, celle-ci se charge d'énergie d'orgone, et j'emploie régulièrement cette eau chargée comme tonique général, je constate qu'elle a des effets bénéfiques physiquement et énergétiquement (vitalité, clarté de pensée, équilibre émotif).

Là où les HHGs et les TBs semblent être bons, c'est de servir de dispositif de base pour une thérapie d'énergie de vie, pour accélérer la cure et, dans certains cas, pour soulager la douleur. Je ne suis pas naturellement un docteur, et je ne donne pas ici d'avis médical, cela s'applique d’ailleurs à tout ce qui est énoncé dans ce site, bla bla bla. Quelques personnes trouvent qu'un TB ou un TB légèrement modifié est très utile (quand le praticien le tient dans sa main au-dessus d'une zone du corps posant problème d'une personne à traiter) dans une séance de Reiki, de réflexologie, de massage, d'imposition des mains, etc. (ce sont tous les systèmes qui effectuent un travail de guérison en travaillant avec l'énergie de l'orgone du corps humain qui sont concernées).

À la différence des accumulateurs d'orgone, ces dispositifs n'ont pas besoin d'être soigneusement protégés contre la pollutionEM ou DOR. Ilsconvertissent le DOR en OR, aussi je pense que c'est une bonne idée que la plupart des personnes puisse en fabriquer au moins un ou deux et les dispose dans leurs maisons ; elles apprécieront, là où elles vivent, les avantages d'un environnement sain d'énergie de vie. Comme certains autres dispositifs semblables qui sont déjà en service, ceux-ci ont des applications dans les domaines de l'agriculture et de la santé alternative en plus de leur fonction première de "nettoyeur d'énergie" qui, autrement dit, transforme l'énergie de vie en lui ôtant ses propriétés nocives. Chaque jour, nous prenons tous un bain de pollution énergétique et beaucoup plus qu'on ne le pense, cela va de l'usage des immenses possibilités de la para physique dans un but mauvais, au phénomène moderne de l'agression des technologies sur le temps qu'il fait (HAARP), sur l'esprit et le corps humain (GWEN), jusqu'aux effets nocifs sur l'énergie de la vie des divers et banaux systèmes électriques. Nos dispositifs ont été cités maintes et maintes fois pour avoir un effet bénéfique sur l'énergie de vie dans un espace donné, comme étant appropriés à de nombreuses utilisations en plus du but initial. Ils sont employés toujours plus massivement et avec succès pour restaurer les comportements habituels du temps dans notre environnement en atténuant ou en annulant les effets de la technologie sur le temps.

Je n'ai pas constater de saturation ni des HHGs ni des TBs par la DORpendant une exposition prolongée, mais j'ai constaté que de tels dispositifs ont une capacité de traitement qui ne peut être dépassée. J'ai pu compenser cette limitation dans la plupart des cas, en me servant tout simplement d'un plus grand nombre de dispositifs. La capacité d’un dispositif à traiter l’orgone est déterminée par sa masse[2], par la manière dont les composants internes sont assemblés et par la composition de l'Orgonite elle-même. Je n'ai pas vu qu’il était nécessaire de les placer selon un certain ordre pour que les HHGs et les TBs soient efficaces, mais j'ai constaté que le faire, les dynamise. Il y a une exception à ceci, c’est dans le cas où on les utilise pour créer un espace ou pour nettoyer un champ tout autour d’une maison ou de tout autre endroit ; dans ce cas on doit les disposer selon le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à ce qu'ils « se sentent bien »… éviter alors de les déplacer car si on est amené à le faire, cela prendra un certain temps pour que les champs puissent se rétablir d'eux-mêmes. Là où plusieurs dispositifs sont reliés pour créer un bouclier ou une ligne Ley, les déplacer fait vaciller l'ensemble. Stimuler l'un d'entre eux, stimule la totalité du champ des dispositifs reliés. Si on a sa disposition un SP ou une baguette magique ou même un cristal favori, on les utilisera pour rayonner tout en parcourant le périmètre du lieu dans le sens des aiguilles d'une montre et en touchant chaque TBs avec l’outil que vous avez choisi. Cela aidera à relier l'ensemble des dispositifs.

La raison pour laquelle les Orgonites travaillent mieux quand elles sont enterrées provient du fait que l'orgone est un peu plus efficace quand elle travaille en contact avec la terre étant donné que la résistance de l'air à l'orgone est sensiblement plus grande que celle de la terre. Par conséquent, quand l'énergie s'écoule au travers d’un HHG ou d’un TB, elle le fait un peu plus rapidement s'il est enterré (dans la terre ou immergé dans de l'eau) parce qu'il est relié à un immense potentiel. Même si on n’enterre pas les TBs, si on les laisse à l'air dans un endroit posant problème, ils fonctionnent aussi très bien ; en les enterrant, on leur procure une poussée supplémentaire qui n'est pas absolument nécessaire. C'est heureux parce qu'il y a beaucoup d'endroits où on ne peut pas les enterrer. Là où c'est possible, jetez-les dans l'eau (c'est le mieux) ou sur la terre, plutôt que sur un trottoir. Laissez-les tomber dans les buissons de votre voisin ennuyant… hahaha !



[1] Rappel DOR = Deadly Orgone Radiation… l'ORgone nocive / OR = ORgone Energy, la forme saine

[2]  PLUS GRANDE EST LA MASSE D'ORGONITE = PLUS GRANDE EST SA CAPACITÉ