Se protéger des ondes dans le train 16/12/2016

Se protéger des ondes dans le train

Personne utilisant un smartphone dans le train


De plus en plus de personnes sentent un inconfort dans les trains (maux de tête, nausée, sensation de flottement, de manque d'ancrage, de confusion) dû à un équipement électrique de plus en plus présent, et à un nombre d'utilisateurs de téléphones, tablettes et ordinateurs de plus en plus nombreux. La plupart des voyageurs utilisent ces appareils sans déconnecter le Wifi, et sans utiliser le mode Avion, si bien que les antennes passent leur temps à rechercher les réseaux créant des piques électromagnétiques particulièrement intenses dans ces transports rapides.
Par conséquent, le train est un des pires endroits où utiliser ces appareils communicants du point de vue de l'exposition aux ondes électromagnétiques.
C'est la raison pour laquelle nous recommandons l'utilisation systématique du mode Avion lorsque le train roule. Mais si vous le faites vous, vos voisins eux voient peut-être les choses autrement !
Nous sommes donc environnés des heures durant par de nombreuses antennes qui passent leur temps à chercher des réseaux à forte puissance pour maintenir la cohérence du signal malgré le mouvement du train. Il suffit de regarder la vitesse à laquelle les batteries de ces appareils se déchargent lorsque vous êtes en communication ou lorsque vous utilisez les données cellulaires pour accéder à internet.
D'autre part, vous aurez peut-être constaté que les prises de courant qui jusqu'à peu n'étaient disponibles qu'en première classe, sont à présent disponibles quasiment à chaque siège y compris en seconde classe. Les champs électriques 50 hz forment donc un maillage imposant.

Prise électrique dans le train


Pour compléter le tout, la SNCF est en train d'installer le Wifi dans près de 300 rames pour répondre à une attente des usagers qui réclament en majorité une connectivité plus importante (voir la position de la SNCF en 2014 sur ce point : http://questions.sncf.com/questions/281573-le-wifi-est-il-disponible-a-bord-des-trains).

Et voir aussi cet article d'actualité sur le sujet et l'expérience de la ligne Paris-Lyon qui est déjà équipée, à l'instar du Thalys et d'Eurostar : http://www.leparisien.fr/transports/video-la-sncf-lance-le-wifi-dans-le-tgv-paris-lyon-13-12-2016-6452154.php

Cette inforgraphie tiré du reportage de Matthieu Pelloli du Parisien du 13 décembre 2016 explique comment les TGV reçoivent le Wifi.

Comment fonctionne l'internet à grande vitesse



Alors quoi faire ?

NAVOTI propose quelques solutions techniques qui permettent de soulager les symptomes liés à une exposition aux champs électromagnétiques dans le train.
Citons en premier lieu le dispositif qui nous a donné l'idée de cet article, la Prise Neutralizer Aulterra dont voici le témoignage d'un expérimentateur.

Témoignage :

Utilisation de la Prise Neutralizer Aulterra dans le train



Test effectué par François R. - ostéopathe biokinergiste - dans un TGV (déc. 2016)

"La Prise Neutralizer Aulterra est intéressante en TGV, je l'ai branché et tout de suite je me suis senti plus confortable. Puis j'ai travaillé une heure sur l'ordinateur sans wi-fi. J'ai ensuite enlevé la prise et très vite j'ai senti une barre sous l'occiput et comme une tension globale, alors j'ai remis la prise et rapidement mon occiput s'est dégagé, je me suis remis à respirer, ma colonne vertébrale s'est détendue, s'est posée, moins prise et les tibias et les chevilles me picotaient beaucoup moins."



Nous avons également recueilli des témoignages positifs d'utilisateurs de la Pastille Ondehome, dans la poche, ou encore du pendentif NOVA de chez Earthcalm.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer